Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier


Les différentes techniques utilisées

Technique de la peinture murale

La peinture murale entretient une relation de complicité avec l’espace dans laquelle elle s’inscrit, elle fait partie de l’architecture en modifiant l’aspect d’un ou de plusieurs murs.

Lire plus...


 La démarche du peintre muraliste est fort différente de celle de l’artiste qui réalise un tableau sur chevalet et qui ignore à priori sur quel mur il sera accroché. La peinture murale, la fresque monumentale est par essence une peinture réalisée sur mesure pour un espace déterminé.

Qu’il s’agisse en extérieur d’un petit jardin de ville, de la cour d’un immeuble, d’un pignon aveugle, chaque lieu par ses murs peut raconter une histoire, ouvrir de nouvelles perspectives. Une fresque murale dans une cage d’escalier, au fond d’un couloir, dans une chambre, un bureau, une salle de bain modifie complètement la perception que l’on peut avoir d’un espace.

La première étape consiste donc à bien prendre connaissance du lieu, le relever en prenant ses principales mesures, le photographier sous différents angles.

La peinture murale pose ensuite la question du support, ce sur quoi l’on peint.

Que le mur soit intérieur ou extérieur, il est essentiel de veiller à la stabilité du support. Si le mur n’est pas sain il convient de prendre les mesures appropriées pour qu’il le devienne ; application d’une couche de fixatif, enduisage, entoilage, couches de fond… Plus un support est lisse moins il risque d’interférer avec le sujet qui y sera représenté.

Nous travaillons habituellement sur des murs préparés pour recevoir une finition réalisée avec des peintures acryliques.

Sur base d’une bonne connaissance du lieu peut commencer l’élaboration du projet, sous forme de croquis, de dessins à l’échelle ou de maquettes.


 

Espaces Privés

1

Optimia

>      
0 | 20
"Optimia"

"Optimia"

Maison-vaisseau , où, rêves de croisières et espoirs d’horizons nouveaux se rencontrent dans un port imaginaire...

En savoir plus...

L’architecture des années 30 nous a laissé quelques maisons aux allures de paquebots, d’un style très moderne, elles nous rappellent quelque peu le design des superbes « liners » de l’époque comme le Queen Marry, le Britannic, le Normandie et bien d’autres… En pénétrant dans le hall d’entrée de cette vaste demeure de la périphérie bruxelloise, le spectateur monte à bord d’un vaisseau pour un voyage en dehors du temps. Sur le mur faisant face à la porte d’entrée, il découvre une large vue sur une ville portuaire. Par-dessus le bastingage, il peut voir un navire rentrant dans les eaux calmes du port après une longue traversée. La partie centrale du mur principal est percée d’une double porte coulissante qui donne accès à une grande salle de réunion. Si la porte coulissante est fermée, la perspective s’ouvre vers le cœur de la ville. Certains croient y reconnaître Venise d’autres Bruxelles, les références se mêlent, proposant un nouveau monde où l’impossible devient probable. Quelques silhouettes humaines apportent une touche vivante à la composition. La ville de prime abord semble calme, à moins qu’elle ne grouille en silence. Que le jour se couche ou se lève, cela n’a pas d’importance, Optimia beigne dans l’intemporalité. Certains points de fuite se cachent sur une ligne d’horizon en quête d’infini ; ils sont autant d’invitations à emmener le regard sur le sentier d’une rêverie fugace. Entre la porte coulissante et le fond du couloir, la ville prend son envol suivant un mouvement ascendant, renforcé par l’orientation des proues de navires amarrés aux quais. Passé l’angle, au pied des marches, dans le renfoncement de la porte, une autre perspective s’offre aux yeux des visiteurs. Commence alors l’ascension de l’escalier. La proue d’un énorme bateau suit le mouvement, la ville à l’arrière plan s’estompe et se perd dans les nuages…Le voyageur passe au pont supérieur dont il découvre la perspective dans le prolongement de l’escalier. Il est temps de lever l’encre, Optimia n’est pas une peinture à décrire, mais une fresque à vivre.


2

Les jardins du Belvédère

"les jardins du Belvédère"

"les jardins du Belvédère"

Fausse porte d’un vrai garage pour un château de rêve...


3

Ranalia

"Ranalia"

"Ranalia"

Peinture murale imaginée pour une cage d’escalier. La composition tire parti des perspectives montantes et descendantes tout en cherchant la continuité entre les étages. Hauteur : 6,50 m Largeur : 2,30 m


4

La Couvertoirade


5

Cat’zand

Cat

Cat’zand

Perspective du couloir après l’installation des toiles.


6

Hall

"Strourhead"

"Strourhead"

Anciennement entrée de service d’un hôtel de maître à Bruxelles, ce petit hall a été transformé en accès aux appartements situés à l’étage. La fausse grille est peinte sur une vraie double-porte dont la partie gauche donne sur un ascenseur...


7

The Mersey

"The Mersey" - Vue générale

"The Mersey" - Vue générale


8

El Helenia

"El Helenia - Ville imaginaire"

"El Helenia - Ville imaginaire"

Tableau monumental réalisé sur toile en atelier (3,5m x 2,0m)

En savoir plus...

Destiné à la bibliothèque privée du Professeur Woitrin, ce tableau monumental d’environ 3,5 m de long sur 2,1 m de haut, représente bien plus qu’une ville. Fruit de la rencontre entre un bâtisseur visionnaire et un artiste peintre à l’écoute de son commanditaire, cette fresque met en scène la vie d’un homme au travers de lieux et symboles qui lui sont chers . Entre la première rencontre au cours de laquelle M Woitrin a exposé à JM Collier son souhait de faire réaliser une grande peinture dont Louvain- La-Neuve serait la principale source d’inspiration et l’installation de l’œuvre dans la maison du Bia Bouquet, huit mois environ se sont écoulés. Les deux premiers furent consacrés à l’élaboration d’un projet à échelle réduite sur base de documents photographiques, de discussions et de notes manuscrites très concises. Très rapidement une certaine complicité s’est installée entre les deux hommes, une sorte de jeu où rêve et réalité se côtoient avec en toile de fond les œuvres de quelques maîtres du XVIII ième : Canaletto , Guardi …

La composition s’affine progressivement, chaque élément est discuté, débattu. Les deux sensibilités s’accordent à force d’arguments. Le hasard n’a pas sa place dans la construction d’une ville, fut-t-elle imaginaire.

Entre la citadelle de Namur et la collégiale de Tournai se racontent l’enfance, les rêves d’évasion et les souvenirs de vacances. Les maisons de Blanden ( au bord du lac à gauche) et de Flayosc (perdue dans les vignes à droite) furent certainement des « hauts lieux » dans l’histoire de la famille Woitrin, tout comme le fut la maison construite à Louvain-la-Neuve. Le grand-père consciencieux fit revenir l’artiste à chaque nouvelle naissance afin de compléter la farandole dans le jardin.

Est-il nécessaire de vouloir comprendre toutes les allusions qui se cachent derrière chaque détails ? Le pourquoi de la montgolfière, du petit pont en bois derrière le temple grec, du livre ouvert …des gondoliers ou des trois mâts sur le lac de la ville nouvelle ? El Helenia , invitation au voyage sur des rivages situés au confluent d’un certain courant réaliste et d’un fleuve imaginaire, chaque spectateur peut y suivre les méandres de sa propre rêverie . El Helenia, résonne comme le nom d’une ville invisible d’Italo Calvino*. Avec une consonance exotique et féminine, quelque peu teintée d’hellénisme , El Helenia joue avec les sons et les lettres de L.L.N.

Ceux qui désirent en savoir plus pourront toujours se promener au bord du lac par un beau soir d’été ; peut-être y percevront - ils l’esprit du Professeur, bâtisseur de ville et de rêves.

« Au bord de l’eau toujours, l’espace est bien protégé contre les vents et de confortables « cocons » accueillent le visiteur. Bien sûr , le café du Port propose une bouillabaisse que l’on pourra savourer longuement au coucher du soleil, les yeux sur l’horizon boisé. »**


* « Les villes invisibles » d’Italo Calvino – ed. du Seuil 1972 ** in « Hauts Lieux » de Michel Woitrin p.118 – éd.Academia Bruylant 1998


9

Les oiseaux du paradis

"Les oiseaux du paradis"

"Les oiseaux du paradis"

Conçue en même temps que l’aménagement de la salle d’eau, la peinture murale s’ouvre sur une clairière...


10

Viavinia

"Viavinia"

"Viavinia"

L’objectif de cette peinture murale fut de libérer l’escalier de sa cage, et d’y raconter l’histoire d’une famille. Entre les racines, les passions et les passe-temps de chacun, l’inspiration a dû trouver son chemin...


11

Edenia

"Edenia"

"Edenia"

Réalisée dans le cadre de l’agrandissement d’une cuisine, cette peinture s’intègre entre deux portes coulissantes. Lorsqu’elles se ferment le spectateur découvre le décor caché...


12

Bruvipra

Bruvipra

Bruvipra

Tableau réalisé sur mesure pour le mur d’un salon où se rencontrent des parcelles de Vienne, Prague et Bruxelles


13

Hymnoblu

"Hymnoblu"

"Hymnoblu"

Peinture murale de 35 m2 réalisée en bordure d’une piscine.


14

Aube et Aurore

"Aube et Aurore"

"Aube et Aurore"

Composée à partir de deux photographies des années 1900, cette peinture murale s’inscrit dans l’aménagement global d’une chambre à coucher.

En savoir plus...

Texte en préparation...


15

Heukonguia

"Heukonguia"

"Heukonguia"

Ville imaginaire, partagée entre modernité et culture millénaire,vue depuis le hall d’entrée d’une maison particulière.


16

Rithia

"Rithia"

"Rithia"

Par une brèche créée dans le mur du hall, le regard s’évade...


17

Haffaria

Haffaria

Haffaria

Aménagement d’un petit jardin de ville. Au-delà du mur ... le rêve


18

Promenade au parc

"promenade au parc"

"promenade au parc"

Transformation d’un mur aveugle en perspective ouverte sur un parc, réalisée en bordure d’une terrasse à l’arrière d’une maison de ville.


19

Kakbeni

Kakbeni

Kakbeni

Peinture réalisée sur 3 portes coulissantes donnant sur le living d’une famille de voyageurs tombée amoureuse du Népal.


Espaces Publics

1

Les Grands Carmes

"Les Grands Carmes " - Rue des Grands Carmes - Rue de la Gouttière - Bruxelles - (+/- 30 m2 )

"Les Grands Carmes " - Rue des Grands Carmes - Rue de la Gouttière - Bruxelles - (+/- 30 m2 )

Située à l’angle formé par la Rue de la Gouttière et la Rue des Grands Carmes, en plein centre historique de Bruxelles, cette peinture murale représente le couvent des Grands Carmes tel qu’il était au XVIII ième siècle, avant sa démolition. Inspirée d’une gravure d’époque, cette fresque a été exécutée à la demande d’un propriétaire privé fort attaché au quartier et à son histoire.


2

La Grand Rue

"La Grand Rue" - Louvain-La -Neuve - +/- 120 m²

"La Grand Rue" - Louvain-La -Neuve - +/- 120 m²

En 1997, l’Université Catholique de Louvain a fêté le 25ième anniversaire de son implantation sur le site de Louvain-La-Neuve. Dans le cadre de la commémoration de cet événement, l’UCL a organisé un appel à projets pour réaliser une peinture murale dans la Grand Rue au niveau du passage vers l’Agora. Le projet devait répondre à différents critères dont celui de l’intégration dans le contexte urbain.


3

Rue de la Poudrière

"Ensemble" - rue de la Poudrière, 60 - Bruxelles - +/- 120 m²

"Ensemble" - rue de la Poudrière, 60 - Bruxelles - +/- 120 m²

Née en 1958 de rencontres multilples entre des chrétiens engagés et des clochards, la Communauté de la Poudrière s’installe dans un quartier déshérité de Bruxelles, à proximité de la porte de Ninove. Pour marquer le 50 ième anniversaire de sa présence dans le quartier, la Communauté a souhaité réaliser une peinture murale illustrant à la fois ses activités et les valeurs qui lui sont chères : Amitié, Justice, Espéance - Utopie...


4

Concerto Anderlechtois

"Concerto Anderlechtois" - rue Van Lint, 2 - Anderlecht - +/- 175 m2

"Concerto Anderlechtois" - rue Van Lint, 2 - Anderlecht - +/- 175 m2

Entreprise conjointement aux travaux de rénovation de la commune d’Anderlecht, cette peinture murale reprend quelques monuments notoires et certaines caractéristiques marquant de leur empreinte le territoire de la commune. Entre le côté trompe-l’oeil des raccords avec le bâti et le côté clins d’oeil des allusions... l’accès à la cour intérieur de la maison communale s’est doté d’une image positive.


5

Anderlesia

"Anderlesia" - rue Victor Rauter, 28bis - Anderlecht - +/- 1.000 m2

"Anderlesia" - rue Victor Rauter, 28bis - Anderlecht - +/- 1.000 m2

Probablement la plus grande fresque murale de Bruxelles, cette peinture rentre dans le cadre du réaménagement du parc de Bistebroeck et des abords d’un ensemble de logements du foyer Anderlechtois. La fresque s’inspire largement de l’histoire du quartier et de la commune. Les murs aveugles s’ouvrent désormais sur de larges paysages où se mêlent le rêve et la mémoire.


6

Espace voyages

"Espace voyages"

"Espace voyages"

Peinture monumentale sur panneaux représentant la forêt équatoriale africaine et sud-américaine. Peinture publicitaire temporaire pour une agence de voyage. 12m de long.


Entreprises-Institutions

1

Paysage de science

"Paysage de science"

"Paysage de science"


2

Floradant

"Floradant"

"Floradant"

Peinture panoramique réalisée pour la salle de restaurant d’une maison de repos


3

Planète Chocolat

"Planète Chocolat"

"Planète Chocolat"


4

Cappriccio

"Cappriccio"

"Cappriccio"


5

La Dolce Vita

"La Dolce Vita"

"La Dolce Vita"


6

La Brasserie de Waterloo

Peinture murale réalisée en 1987 pour le restaurant "La Coupole" : Vue idéalisée d’un Waterloo au bord de l’eau.


7

San Marino

"San Marino"

"San Marino"


8

Den Tee Pot


9

Le Cheval Blanc


10

Caviar House


Relooking de façades

1

Relooking de façade 1

Relooking d

Relooking d’une façade

Par un jeu de moulures décoratives et de nuances subtiles dans les couleurs, la façade de cet immeuble ancien s’est trouvé un style original et personnalisé.


2

Relooking de façade 2

Relooking 2

Relooking 2

Très abîmée......


3

Relooking de façade 3


Aspects pratiques


  Vous avez envie d’une peinture murale ou d’un tableau adapté à votre espace ?

Voici comment nous pourrions procéder :

1) Etablir le premier contact par téléphone ou par e-mail.

Tél. : 32 (0)2.511.94.56 Gsm : 0478/95.75.75 E-mail : info@jmc-peinturemurale.com

2) Définir votre souhait, échanger les informations nécessaires.

3) Dessiner un projet à l’échelle et faire un devis.

4) Aboutir à un accord et convenir d’un délai.

5) Réaliser

Dès le premier contact ou la première rencontre, nous aborderons les différents aspects du travail.

1) Les aspects techniques : mur(s) intérieur(s) ou extérieur(s), toile fixe ou amovible, types de peintures et de protections...

2) Les aspects esthétiques : sujet - composition - gammes de couleur - proportions - perspectives - intégration

3) Les aspects économiques : tous nos projets sont accompagnés d’un devis clair et détaillé.

Que vous soyez un client privé, une collectivité, une petite, moyenne ou grosse entreprise, nous pouvons vous offrir un service de qualité non seulement pour tout ce qui concerne les peintures murales et les tableaux sur mesure, mais également vous conseiller en architecture, décoration d’intérieur et image de marque.